Sionne : ENEDIS isole ses lignes électriques pour protéger les oiseaux

Publié le Mercredi 8 Novembre 2017

Chaque année, de nombreux oiseaux meurent en percutant des poteaux électriques. Le phénomène n'est pas rare, surtout en cette période de fin d'été-début d'automne, néanmoins depuis quelques semaines, dans les Vosges, l'association Oiseaux-Nature a constaté une recrudescence du nombre d'oiseaux victimes d'électrocution du côté de Sionne, une petite commune de la plaine, située au nord-ouest de Neufchâteau. 

 

Le 21 octobre dernier, un héron a été retrouvé mort au pied d'un pylône, un corbeau le 16 octobre et une buse, le 15. L'association a donc informé Enedis de cette hausse inquiétante de victimes. Elle précise également qu'il serait regrettable que le même sort soit réservé aux quelques cigognes noires et aux milans royaux (qui font l'objet d'un plan national de restauration) qui ont élu domicile dans le secteur.
Des travaux sur les lignes ont été entrepris dès lundi sur trois poteaux électriques à Sionne avec pose de ponts isolants, de ponts avec tiges avifaune et de nouveaux parafoudres.

(un oiseau victime d'électrocution au pied du pylône)

Un partenariat nécessaire

Conscients de l’impact des lignes électriques pour les oiseaux, les gestionnaires de réseaux (RTE et Enedis) réalisent des actions de protection. Dès 1992, EDF s'est engagée en signant avec l’État un accord pour limiter l'impact environnemental des réseaux, et la LPO (Ligue pour la protection des oiseaux) a réalisé la première synthèse nationale sur les cas d’électrocution et de collision avec les réseaux électriques. Une étude a permis d'évaluer le risque de certains équipements et de repérer certains milieux sensibles. C'est pourquoi, gestionnaires de réseaux électriques (RTE et Enedis) et associations de naturalistes ont multiplié les contacts pour mener ensemble des actions d'insensibilisation des lignes.
Depuis 2004, ces contacts se sont organisés sous la houlette d'un organe de pilotage original : le Comité National Avifaune (CNA).

(Crédit photos : Jean-François Lhuillier, association Oiseaux-Nature)

Anne DIDIER

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire