Le taux de chômage en baisse dans les Vosges comme ailleurs

Publié le Mardi 27 Octobre 2020

Les chiffres du marché de l’emploi au 3e trimestre viennent d’être publiés. Au premier abord ils paraissent très encourageants mais sont tout de même à relativiser.

Dans les Vosges, 19 710 personnes étaient inscrites comme demandeuses d’emploi au 3e trimestre en catégorie A, contre 22 660 au trimestre précédent. Soit une baisse du taux de chômage de 13 %. En revanche, les chiffres restent plus élevés qu’ils ne l’étaient avant la crise sanitaire puisque Pôle Emploi répertoriait 18 820 demandeurs d’emploi au troisième trimestre 2019.
Une tendance qui reflète celle observée dans le Grand Est - avec 301 810 demandeurs d’emploi au 3e trimestre, soit une baisse de 10,6 % du taux de chômage - et en France métropolitaine – qui passe en dessous de la barre des 4 millions de chômeurs avec une baisse de 11,5 % du taux de chômage.

D’autres éléments pèsent dans la balance

Selon certains observateurs, ces bons chiffres cacheraient une réalité moins encourageante. En effet, si le nombre de demandeurs d’emploi (catégorie A) a uniformément baissé à l’échelle nationale, le nombre de demandeurs d’emploi en activité réduite courte (catégorie B : inférieure ou égale à 78 heures sur un mois) ou longue (catégorie C : supérieure ou égale à 79 heures sur un mois) a beaucoup augmenté, ce qui fausserait le résultat final. En effet dans les Vosges, le nombre de personnes au chômage tenues de rechercher un emploi en activité réduite courte a augmenté de 4,4 % tandis que celles tenues de rechercher un emploi en activité réduite longue a augmenté de 44 % (+38,2 % dans le Grand Est) ! Il pourrait donc s’agir d’une nouvelle forme de précarité liée à la crise de la Covid.

Anaïs Gall

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire