Une boucle cyclotouristique de 190km balisée dans la Plaine des Vosges

Publié le Jeudi 3 Septembre 2020

Les services du Conseil Départemental des Vosges ont balisé la boucle cyclotouristique de la 2ème DB. Le PETR (Pôle d’Equilibre Territorial et Rural) de la Plaine des Vosges et l’Office du tourisme de Mirecourt sont à l’origine de ce projet, destiné à proposer un produit touristique pour les amateurs d’histoire et de vélo, mais également de créer un lien entre les différentes communes du PETR ?et leur patrimoine. Les circuits ont été réalisés et tracés en partenariat avec le club cyclotouriste de Mirecourt. 
 
Cette boucle de 190 km, au départ du monument Leclerc à Madonne-et-Lamerey, traverse ainsi les 14 communes de la Plaine qui possèdent une borne de la 2ème DB. Son balisage a nécessité la pose de 114 panneaux pour un coût d’environ 6000€.
 
Le parcours débute à Madonne-et-Lamerey, puis direction Bocquegney, Bouxières-aux-Bois, Mattaincourt, Hymont, Houécourt, Vrécourt, Bulgnéville, Contrexéville, Vittel, Remoncourt, Darney, Escles et enfin, Ville-sur-Illon.
 
Le tracé gpx de la grande boucle est disponible sur le site dédié au vélo dans les Vosges : bike.vosges.fr et il est possible d’obtenir des explications historiques en temps réel grâce à l'application "Place des Vosges" lancée par le Département.
 

Histoire de la 2ème DB


Le 1er août 1944, la 2ème Division Blindée du Général Leclerc de Hautecloque débarque à Utah beach, sur la commune de Saint-Martin-de-Varrevile, dans la Manche. Les soldats du général débutent alors leur chevauchée libératrice vers Strasbourg. Le serment prononcé à Koufra, trois ans auparavant est alors accompli : libérer la ville de Strasbourg. Avant cela, la 2ème DB traverse les Vosges et libère les communes de ?la Plaine des Vosges.
De la Normandie jusqu’en Alsace, le passage de la 2ème DB dans les communes est signalé par des bornes spécifiques. Toutes ont soit été libérées par les soldats, soit servies de poste de commandement provisoire au Général Leclerc.

L. Buchler (avec communiqué de presse)

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire