[VIDEO] Violences conjugales : les Vosges passent à la vitesse supérieure

Publié le Mardi 19 Novembre 2019

Le Comité Local d'Aide aux Victimes (CLAV) se tenait ce mardi matin en préfecture à Epinal, réunissant autour de la table un très large panel d'acteurs institutionnels qui doivent participer à une meilleure prévention, détection, prise en charge et répression de ce fléau qui toucherait environ 220 000 femmes en France chaque année et a entraîné la mort de plus de 130 d'entre elles depuis le 1er janvier.

Dans les Vosges, trois interventions en zone gendarmerie concerneraient chaque jour des violences conjugales, dont le Grenelle mis en place par le Gouvernement entre dans la phase opérationnelle. Avec des répercussions dans tous les domaines (justice, formation des forces de l'ordre et des acteurs de santé, hébergement, etc.).
De multiples conventions devraient être prochainement signées, notamment avec les mairies vosgiennes pour les aider à faire progresser les capacités d'accueil et d'hébergement.

45 personnes au tribunal depuis le début de l'année

 

Le procureur de la République près le Tribunal de grande instance d'Epinal, Nicolas Heitz, a révélé ce matin que « 45 personnes avaient été présentées au parquet depuis le début de l'année pour des faits de ce type, dont 20 ont été jugées en comparution immédiate, 15 étant placées sous mandat de dépôt. Une réponse pénale est systématiquement donnée, un stage payant de responsabilisation du conjoint violent est prévu pour les faits moins graves » (interview complète ci-dessus).

Jean-François Verrie, images Ludovic Bisilliat

 

 

 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire