Violences dans le quartier de Kellermann à Saint-Dié : précisions du procureur de la République

Publié le Samedi 1 Mai 2021

Suite aux violences survenues dimanche dernier au sein du quartier Kellermann à Saint-Dié-des-Vosges, voici de nouveaux éléments et des précisions apportées par le procureur de la République d'Epinal, Nicolas Heitz.

 

D'après les investigations menées par le commissariat de police de Saint-Dié et la direction territoriale de la police judiciaire de Nancy ces derniers jours, il apparait que les faits survenus le 25 avril "s'inscrivaient dans un contexte de violences et d'animosité entre jeunes majeurs né d'une première altercation" datant du 8 mars 2021.

Ce jour-là à l'occasion d'un litige entre automobilistes, un jeune majeur aurait subi des violences pour lesquelles il s'était vu délivrer un certificat médical d'une ITT, incapacité totale de travail, de 8 jours. Aucune plainte n'avait été déposée à l'époque, police et autorité judiciaire n'avaient pas eu connaissance de ces faits.

Samedi 24 avril, de nouveaux faits de violences étaient dénoncés par le cousin, mineur, de ce jeune conducteur, suivis d'actes d'intimidation réciproques des deux parties. Là encore aucune plainte déposée.

Dimanche 25 avril, plusieurs individus, arrivés en convoi, se sont présentés à l'appartement de la famille des jeunes personnes impliquées dans les précédents faits, aux alentours de 18h30 et ont commis des violences avec des armes, notamment des bâtons et des battes de base-ball. Plusieurs détonations ont également été entendues durant cette scène qui a duré moins de 10 minutes.

Trois personnes présentes ou résidant dans l'appartement ont alors été blessées et ont déposé plainte justifiant pour deux d'entre elles de 10 jours d'ITT, un jeune homme âgé de 21 ans a été hospitalisé à Saint-Dié puis à Nancy pour d'importantes blessures à la tête.

"A ce stade des investigations, il convient de souligner qu'il n'existe aucun mobile de nature politique ou intercommunautaire à ces violences qui tirent, en l'état, leur origine dans un premier incident de nature routière, purement local et ayant conduit à un litige de personnes" tient enfin à préciser le procureur de la République.

Le parquet d'Epinal a ouvert ce vendredi 30 avril une information judiciaire contre X des chefs de de violences volontaires aggravées et de menaces commises les 8 mars, 24 et 25 avril 2021.

N. Brédard

Photo : Le quartier Kellermann, vue de l'Ormont / archives viàVosges

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire