Vote (contesté) des représentants des gilets jaunes vosgiens

Publié le Vendredi 14 Décembre 2018

Hervé Thomas (secteur St-Etienne-lès-Remiremont) et Jean-Thierry Grimm (en photo ci-dessus lors de notre émission du 30 novembre, secteur Saint-Dié) ont été élus ce jeudi soir à Jeanménil pour être les porte-paroles des gilets jaunes dans les Vosges, à l'issue d'un vote déjà contesté par d'autres gilets jaunes, notamment des secteurs de Golbey et Chavelot, qui disent ne pas avoir été consultés et donc ne leur accorder aucune légitimité.


Un débat qui met en lumière les courants au sein du mouvement, "il y a le clan de ceux que j'appelle les anarchistes qui pensent qu'il n'est pas besoin de se structurer pour aboutir, et celui dont nous sommes qui pense au contraire qu'il faut négocier et donc avoir des représentants pour en sortir", nous a résumé ce vendredi soir Jean-Thierry Grimm, joint au téléphone. Lequel annonce une opération péage gratuit ce samedi après-midi au tunnel Maurice Lemaire et à la sortie de l'A 31 à Bulgnéville.

Des contacts existeraient par ailleurs avec Matignon, qui aurait reçu un courrier des gilets jaunes nouvellement élus résumant leurs revendications. "J'ai hâte de pouvoir rentrer chez moi et raccrocher le gilet jaune, mais il faut pour cela que le gouvernement lâche encore du lest et que l'Assemblée nationale soit dissoute pour que la proportionnelle intégrale soit la règle pour le vote des députés. Trop de gens ne se sentent pas représentés" a conclu Jean-Thierry Grimm.

Jean-François Verrier

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire