Journal de jeudi 28 novembre

Publié le Jeudi 28 Novembre 2019

Ne coule pas de source !

Malgré la frilosité de certains membres du conseil communautaire de l'agglomération de Saint-Dié-des-Vosges, une régie à autonomie financière pour l'exploitation du service public d'eau potable vient d'être créée. En application des dispositions de la loi NOTRe, à compter du 1er janvier 2020 la communauté d'agglomération devra assurer cette compétence assumée jusque là par les communes.

Belle palette d'activités

Zoom sur le site multi-activités du groupe MGE situé ZAC de la base aérienne 902 à Contrexéville. Transport, logistique atelier de réparation et maintenance de poids-lourds, reconditionnement et stockage de milliers de palettes y sont réalisés.

En bref

- Le collectif "réseau d'êtres" qui rassemble des acteurs culturels vosgiens lance une série de débats citoyens sur les enjeux de la culture dans les territoires, quatre réunions, une par circonscription
- Le bailleur social Vosgelis a lancé l’opération « 100 ans, 100 arbres » à l’occasion de son centenaire. Des plantations dans 113 communes vosgiennes sont en cours.
- Après-midi inédite avec un concours de tartes et une visite décalée pour découvrir autrement les archives départementales.
- "Provisoire, titre définitif..." c'est justement le titre énigmatique d'une création mêlant arts circassiens, théâtre et musique jouée ce jeudi après-midi et ce jeudi soir à l'Auditorium de la Louvière à Épinal, proposée par Scènes Vosges.

Rap pédagogique

Des élèves de 4ème en difficulté scolaire et sociale de l'EREA d'Epinal ont écrit et réalisé un clip de hip hop dans le cadre d'un projet pédagogique porté par l'un de leurs professeurs.

La fête se prépare

Dans le secret de nombreux ateliers dans les Vosges, la construction des chars de la fête de la Saint-Nicolas se prépare. Exemple à Epinal avec celui de la communauté d'agglomération portant la marque du territoire ''La Belle image'' et fabriqué par des membres (ou pas) du Xylolab, atelier partagé autour du bois. Exemple aussi à Golbey, avec les bénévoles de la Société des fêtes et un couple inséparable, Jacqueline et ''Titi'', qui fabriquent depuis près de 25 ans des chars dans une joyeuse ambiance.

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire