Journal de jeudi 4 février 2021

Publié le Jeudi 4 Février 2021

Jeans 100% bio

Tissage de France, ex-Valrupt-Industries, à Rupt-sur-Moselle, a su rebondir après un redressement judiciaire, mais également innover : l'entreprise textile va investir dans un process de fabrication de jeans 100% bio certifiés et surtout délavés sans produits chimiques. L'usine vosgienne va notamment fabriquer des jeans pour la marque 1083, une entreprise en pleine croissance et tout à la fois client et principal actionnaire de tissage de France. Un projet d'investissement retenu et subventionné à 50% par le plan France Relance.

Un projet au long cours

De la Meurthe-et-Moselle à la Haute-Saône en passant par les Vosges, quel devenir pour le canal des Vosges et ses proches alentours ? C'est l'enjeu d'un important projet de territoire qui va s'étaler sur plusieurs années et dont l'objectif est de booster son potentiel économique.

En bref

- Manifestation interprofessionnelle devant la préfecture ce jeudi après-midi à l'appel de la CGT, de la FSU et de Solidaires. Faible mobilisation, une centaine de personnes environ, pour défendre l'emploi, les salaires et le service public.
- Double signature ce mercredi à Saint-Dié-des-Vosges. L’une pour accorder plus de prérogatives au programme action coeur de ville et l’autre pour lancer le projet d’implantation du CNAM Conservatoire National des Arts et Métiers.
- Visite avec le recteur d'académie au Lycée professionnel Camille Claudel de Remiremont, où les élèves prennent goût à la lecture, au rythme de15 minutes par jour. L'établissement forme également de futurs tailleurs de pierre.

Bal masqué !

Festif mais à distance le carnaval de Saint-Dié-des-Vosges sera spécial cette année. Au programme ateliers sur les réseaux sociaux et un grand bal mercredi 17 février. Le tout s'organise un peu à l'avance !

Tiby Tiny

A Gérardmer, David Spenner et son équipe construisent depuis trois ans des tiny house sur mesure écoresponsables. Des micro-maisons mobiles de 17 m² coûtant de 45 000 à 60 000 euros au statut d’habitation légère de loisirs, aucun permis de construire n’est donc à déposer... mais tout dépend in fine des plans locaux d’urbanisme des communes.


Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire