Journal de jeudi 8 avril 2021

Publié le Jeudi 8 Avril 2021

Polyvalence bienvenue

Valérie est chargée de secrétariat au musée Pierre-Noël de Saint- Dié-des-Vosges, avec la fermeture de l’établissement pour cause de crise, son temps libéré est mis à profit. Elle fait désormais partie des personnes employées au centre de vaccination de la ville. Comme elle, ils sont une quarantaine d'agents de la ville et de l'agglomération, sur la base du volontariat, à occuper un autre poste de travail. En pleine campagne vaccinale, ils viennent renforcer les équipes. La crise leur donne l'occasion de vivre une nouvelle expérience professionnelle. 

Carillon aux enchères

Insolite : Le carillon de l’église de Laveline-devant-Bruyères a été vendu aux enchères pour 7 000 euros. Les trois cloches iront rejoindre normalement un autre diocèse dans le centre de la France d’ici la fin du mois sauf si le futur propriétaire de l'église du Sacré-Coeur (désacralisée) met l'affaire en justice arguant que le carillon fait partie intégrante du compromis de vente en cours.

En bref

- Nouvelle action de la FDSEA et des jeunes agriculteurs dans une grande surface de Golbey pour dénoncer les distributeurs qui ne respectent pas la loi Egalim.
- Manifestation à l'appel national d'une intersyndicale d'enseignants devant la direction académique à Epinal pour tenter d'améliorer la situation précaire des 634 AESH (Accompagnants d'Élèves en situation de Handicap) que compte le département.

Artisans de demain

Visite de conseillers régionaux et des représentants de la chambre des métier de l'artisanat Grand Est chez un traiteur à Nomexy. Ce dernier a été soutenu financièrement afin d'investir dans de l'équipement dans le cadre du premier "Pacte pour l'artisanat", renouvelé par les deux partenaires régionaux pour 3 ans avec un budget de 3.6 millions d'euros prévu pour aider les artisans de la région.

Nouvelle génération

Nouveau portrait d’artisan, dans le cadre des journées européennes des métiers d’art initialement prévues cette semaine et finalement annulées ou proposées en ligne pour raisons sanitaires. Lucile a 30 ans. Originaire du Cantal, elle est tapissière d'ameublement et installée depuis juillet 2019 à Remiremont.

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire