Journal de mardi 10 novembre 2020

Publié le Mardi 10 Novembre 2020

Urgence sociale

A cause de la crise sanitaire, on parle d’une augmentation de 30 % environ du recours à l’aide alimentaire au niveau national. Dans les différents centres du département, comme celui de Saint-Dié, on s’attend à une campagne hivernale vraiment difficile avec l’arrivée presque programmée de nouveaux bénéficiaires.

Saint-Charles en ordre de bataille

L'hôpital de Saint-Dié est prêt pour la reprise de l'épidémie de Covid-19.  Les arrivées de patients symptomatiques reprennent. Le Poste Médical Avancé sera bientôt réactivé. En médecine, un secteur COVID réservé a rouvert et certains patients sont déjà passés par les soins continus. Nouveauté, l'hôpital peut pratiquer des tests PRC-RT pour chaque hospitalisation et obtenir les résultats en moins d'une heure dans son laboratoire.

En grève

Petit rassemblement de quelques représentants syndicaux FO et FSU devant l'inspection académique à Epinal, pour réclamer des moyens supplémentaires pour assurer les cours dans de bonnes conditions en cette période de crise sanitaire. Le rectorat relève un peu moins de 10% de grévistes dans l'académie, des chiffres contestés par l'intersyndicale.

Trouver un compromis

Thibaut Leduc, exploitant des remontées mécaniques de la station de ski Ermitage frères-Joseph à Ventron, souhaite définitivement fermer cette dernière et mettre un terme à la délégation de services publics qui le lie à la commune jusqu'en 2031. La mairie ne le voit pas de cet oeil. Thibaut Leduc souhaite parallèlement construire sur site un hôtel-spa 4 étoiles. Le projet est en revanche soutenu par la municipalité.

Bonne table à domicile

L'adresse figure dans les meilleurs guides, le restaurant La Marmite Beaujolaise à Bulgnéville, confinement oblige, a choisi de passer en mode vente à emporter sur réservation. Le chef Rémi Lebouc et sa compagne Nathalie continuent de proposer une cuisine de qualité à base de produits frais de saison. La vente à emporter version restaurant gastronomique à domicile, ça marche, dimanche dernier, 52 menus ont été commandés.

Laissez nous un commentaire

1 Commentaire

theviking738
publié le 11/11/20 à 16h52
Faut quand même bien se rendre à l'évidence, voilà plusieurs années que la saison hivernal fait défaut, le petites stations de ski subissent de pleins fouet les conséquences du réchauffement climatique, M. Leduc à bien raison de vouloir diversifier son offre, car à contrario c'est la mort définitive de frère Joseph!