Case à bulles du 4 décembre

Publié le Mardi 4 Décembre 2018

La sélection BD de Frédéric KILFIGER, un BD-VORE TOUJOURS d'excellents conseils !

– L'homme invisible de Frédéric PONTAROLO - éd. du Long Bec
« Un étranger décide de poser ses valises dans un hôtel situé dans le tranquille et petit village d’Ipen. Les habitants sont très vite perturbés par la venue de ce mystérieux scientifque qui cache sans arrêt son visage et préfère la solitude. Et lorsqu’ils découvrent que sous ses innombrables bandages se cache en réalité un homme invisible, ils prennent peur et décident de le chasser. Mais il reviendra pour se venger... Le paisible village ne va pas tarder à se retrouver hanté par un esprit rempli de haine. »
www.editions-du-long-bec.com
– Batman White Knight de Sean MURPHY - éd. Urban Comics
« Le Joker, ce maniaque, ce tueur, celui que l'on surnomme le Clown Prince du Crime... si Batman, le Chevalier Noir, sombre du côté obscur, pourquoi le Joker ne pourrait-il pas sortir de sa psychose et devenir le Chevalier Blanc ? C'est ce qui arrive après qu'un traitement inédit a guéri le Joker et le fait redevenir Jack Napier : un nouveau candidat à la mairie de Gotham ! »
www.urban-comics.com

– FRNCK d'Olivier BOCQUET et Brice COSSU - éd. Dupuis
« Franck est un gamin de 13 ans qui vit dans un orphelinat depuis sa plus tendre enfance.
Un jour, alors qu'une énième famille est prête à l'adopter, la directrice laisse échapper que personne ne sait ce que sont devenus ses parents. Abasourdi par cette révélation, alors qu'il les croyait morts, Franck décide de fuguer et de retrouver sa famille.
Il commence sa quête à l'endroit précis où il a été trouvé. À l'époque une forêt, aujourd'hui un chantier pour un futur parc d'attractions préhistoriques sur le thème de la préhistoire. Sur place, Franck échappe de justesse aux crocs d'un molosse mais chute dans un étang, échappe de peu à la noyade et reprend conscience dans une grotte.
Après avoir été pourchassé par un smilodon, fait prisonnier par une tribu d'Homo sapiens et servi d'appât pour un poisson géant, Franck se rend compte qu'il n'a pas atterri dans un parc aux effets spéciaux ultra- réalistes... Il est tombé dans une faille spatiotemporelle et est remonté jusqu'à la vraie préhistoire ! »
www.dupuis.com

– Les montagnes hallucinées de Gou TANABE - éd. Ki-Oon
« En 1931, une expédition de sauvetage découvre le campement en ruines du Pr Lake, parti explorer l’Antarctique quelques mois plus tôt. Son équipe de scientifiques avait envoyé un message annonçant une découverte extraordinaire avant de sombrer dans le silence… Sur place, des squelettes humains dépouillés de leur chair laissent imaginer les scènes d’horreur qui ont pu se dérouler. Plus perturbantes encore : les immenses montagnes noires aux pics acérés au pied desquelles le Pr Lake et ses compagnons ont rendu l’âme… Ces terres désolées semblent cacher de terribles secrets. Gare aux imprudents qui oseraient s’y aventurer ! Avec un trait sombre et réaliste, Gou Tanabe met en images les pires cauchemars imaginés par H. P. Lovecraft, le maître du fantastique et de l’horreur. Aux confins des terres inexplorées, la joie de la découverte laisse place à une lutte sans espoir contre la terreur et la folie ! »
www.ki-oon.com

– Les grands espaces de Catherine Meurisse - éd. Dargaud
« Catherine Meurisse a grandi à la campagne, entourée de pierres, d'arbres, et avec un chantier sous les yeux : celui de la ferme que ses parents rénovent, afin d'y habiter en famille. Une grande et vieille maison qui se transforme, des arbres à planter, un jardin à imaginer, la nature à observer : ainsi naît le goût de la création et germent les prémices d'un futur métier : dessinatrice.
Avec humour et tendresse, l'auteure raconte le paradis de l'enfance, que la nature, l'art et la littérature, ses alliés de toujours, peuvent aider à conserver autant qu'à dépasser. Les Grands Espaces raconte le lieu d'une enfance et l'imaginaire qui s'y déploie, en toute liberté. »
www.dargaud.com

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire