Tête de l'art : Richard Rognet

Publié le Lundi 24 Septembre 2018

L’invité de cette semaine prend goût à la lecture dès son enfance et écrit ses premiers poèmes à l’âge de douze ans. Sa rencontre avec Alain Bosquet en 1971 marque pour lui une étape importante dans son parcours de poésie. En 1994, il devient chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres. Il obtient en 2002 le Grand prix de poésie de la Société des gens de lettres pour l'ensemble de son œuvre, déjà récompensée par de nombreux prix et traduite en italien, en espagnol, en allemand, en russe, en bulgareAujourd’hui il nous revient avec son dernier né intitulé « Les frôlements infinis du monde ». Notre tête de l’art est le poète Richard Rognet …

 

Les frôlements infinis du monde

 

chez Gallimard

 

www.gallimard.fr/

 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire