Journal de vendredi 22 mars

Publié le Vendredi 22 Mars 2019

L'arbre qui cache la forêt ?

Emmanuelle Wargon, secrétaire d'état à la transition écologique était a l'usine Norske Skog de Golbey, un exemple d'économie circulaire qui valorise les déchets du bois et recycle les vieux journaux. Mais cette entreprise, est-ce l'arbre qui cache la forêt, faut-il contraindre par la loi les industriels à préserver l'environnement ? Sur des dossiers comme celui du déficit de la nappe phréatique dans l'ouest vosgien, faut-il faire des forages et dériver la ressource pour pérenniser l'usage privé et celui des usines d'embouteillage de Vittel et Contrexéville propriété de la multinationale Nestlé Waters ? 

Mieux dormir

Un nouveau centre du sommeil Cereves a récemment ouvert une unité à la clinique La Ligne Bleue d'Épinal. Le manque de sommeil est devenu un véritable fléau pour les Français. Une batterie de tests est effectuée durant 24 ou 48 h au sein du centre afin de découvrir les causes de ce manque de sommeil et de proposer des solutions.

En bref

- Suite de l'enquête sur le double infanticide de Neufchâteau. L'autopsie pratiquée ce vendredi matin à Nancy confirme que les jeunes victimes de 4 et 10 ans ont succombé de plusieurs coups de couteau portés dans des zones vitales. Le procureur parle "d'un certain acharnement". La mère, principale suspecte, est toujours internée à Ravenel.

- Le réalisateur Pierre Jolivet, les comédiennes Valérie Bonneton et Déborah François et l'acteur Guillaume de Tonquédec participeront aux 23èmes Rencontres du cinémar, du 2 au 5 avril à Gérardmer.

- Concours de créations manuelles organisé par le Rotary Club d'Epinal au CFA pôle des métiers.

- Ils seront environ 90 à tenter leur chance sur la scène du théâtre municipal dès ce samedi, date du lancement du 27ème concours international de piano d'Epinal qui se poursuivra jusqu'au 31 mars

Agri-bashing ?

Pollueurs, empoisonneurs, bourreaux des bêtes, les agriculteurs sont-ils victimes d'agri-basching ? La FDSEA lors de son assemblée générale dénonce une campagne de dénigrement, et notamment un lynchage médiatique et avait invité la géographe Sylvie Brunel, auteure d'un livre "playdoyer pour les agriculteurs". De son côté le GAB, le groupement des agriculteurs biologiques des Vosges ne se sent pas concerné par cet agri-basching, et pense que pour éviter les critiques, le bio est l'avenir de l'agriculture. 

Casser pour reconstruire

C'est une thérapie d'un nouveau genre, casser pour se reconstruire. Lancer de la vaisselle contre un mur pour se sentir mieux. Une idée que l'artiste Tof Blanc souhaite développer dans une pièce de sa nouvelle galerie à Epinal.

Laissez nous un commentaire

1 Commentaire

DE VAUDICOURT
publié le 26/03/19 à 09h50
BONJOUR,
Je me permets de RE-mettre le commentaire que j'ai fait antérieurement à propos de "NOTRE" viande ...
Bien entendu , consommons FRANçAIS , cela obéit à l'adage " circuit court" . Mais consommer QUOI ? De la viande de bovins élevés à une dizaine dans des cellules de quelques mètres carrés , qui ne voient comme ciel que la toiture de leur boxe ... qui ne pâtureront jamais ! C'est tout à fait comparable aux volailles élevées en batterie . Ainsi , la viande est tendre et pour cause ... mais le goût ? sans compter les effets du confinement.... Bien entendu il y aura toujours les anti-biotiques pour s'en sortir ... Mais n'oublions pas qu'au sommet de la pyramide alimentaire , il y a l' HOMME ! A quand les étiquettes de traçabilité sur la façon d'élevage ? Ce n'est pas demain la veille ou l'avant veille , quand nous connaissons la collusion de certaines organisations professionnelles avec le système qui régente notre FRANCE , et au-delà notre EUROPE ...