Journal de jeudi 20 septembre

Publié le Jeudi 20 Septembre 2018

Coup de tonnerre

92 suppressions de postes sont annoncées chez Viskase, l'entreprise de fabrication de boyau alimentaire de Capavenir Vosges Thaon. Le groupe américain, déjà installé en Pologne, poursuivrait la délocalisation d'une partie de ses activités pour bénéficier d'une main d'oeuvre moins chère. Les 279 salariés du site vosgien sont inquiets mais restent mobilisés. 

Tout pour l'habitat !

Pas moins de 50 000 visiteurs sont attendus à la 39ème édition du salon habitat et bois d'Epinal qui se tient jusque lundi au Centre des Congrès.

Région 100% connectée

La région Grand Est a fait du déploiement du très haut débit une priorité politique pour rétablir l'équilibre entre les zones rurales et urbaines. Un vaste plan de déploiement de la fibre optique est lancé. D'ici 2023, le Grand Est veut être la première région de France à 100% connectée et l'une des plus "fibrée" d'Europe. Et cela commence notamment par des travaux dans les Vosges, dans la petite commune d'Anould. 

Sacrées machines !

De drôles de machines se sont invitées au musée départemental d'art ancien & contemporain à Épinal. Avec l'exposition Méta-machines, l'artiste vosgien François Klein met en avant le recyclage à travers l'art. Il commandera ainsi l'opération "Machins Machines" qui se déclinera à travers des spectacles, des animations ou des ateliers, jusqu'au 20 décembre.

Trop dépourvu

Coupe de France de basket : défaite du GET Vosges contre l'équipe de PROB de Denain (71-95) en ouverture de la saison officielle.

Laissez nous un commentaire

1 Commentaire

popole
publié le 21/09/18 à 18h16
Ca fait au moins 4 ans que cette délocalisation est dans les tuyaux ( elle a été repoussée après l'achat d'entreprises concurrentes et pour bénéficier d'un climat plus favorable après mise en place des lois macron ) mais certains se sont bien gardés d'informer les employés de ce qui se passait et de poser les vraies bonnes questions à la direction . Et aujourd'hui des syndicats qui font comme si ils tombaient des nues ! C'est complètement surréaliste .
Et le plan social a commencé depuis bien longtemps puisque de nombreuses personnes par le passé ont été licenciées pour faute sans que cela ne fasse de vagues médiatiques
Le plus drôle dans l'article, la direction qui dans sa grande bonté ne prendra pas de sanctions contre les grévistes ! ah bon, le droit de grève a été supprimé en France ?
N'oublions pas de préciser que ces usines construites en Pologne le sont à l'aide de gracieuses subventions de l'union européenne dont la provenance n'est autre que les impôts et taxes payés par le contribuable français . Les français financent la corde avec laquelle on les pend . Il faudra un jour qu'ils pensent à se réveiller .