Municipales à Epinal : Raphaël Laizeau 7e candidat

Publié le Lundi 3 Février 2020

Etudiant à l’Ecole supérieure d’art de Lorraine, Raphaël Laizeau, 21 ans, organisateur des dernières Marches pour le climat à Epinal, s’est déclaré ce lundi matin candidat aux prochaines élections municipales dans la Cité des images.

« Notre action à l’échelle de la municipalité est aujourd’hui trop insuffisante pour faire face aux enjeux climatiques et écologiques actuels. » C’est avec ce leitmotiv, et au lendemain d’une ‘‘audition’’ des six candidats ce dimanche à la Maison de l’étudiant (photos), que Raphaël Laizeau a annoncé être en train de monter lui-même une liste pour les élections municipales d’Epinal.
En décembre dernier, il avait apporté son soutien à David Melloni, un temps candidat aux municipales avant d’y renoncer faute du soutien des forces de gauche locales.

« Notre commune manque de transversalité sur le sujet des enjeux climatiques et écologiques actuels, et je suis conscient que la bataille pour le climat se gagnera par un changement de nos habitudes, qu’elles soient dans nos assiettes, nos mobilités, notre consommation, et c’est aux pouvoirs publics de montrer l’exemple et d’accompagner la population à travers une action politique courageuse et ambitieuse. Je n’ai pas suffisamment confiance aujourd’hui dans les six candidats aux municipales d’Épinal pour apporter mon soutien à l’un d’entre eux. Je reste vigilant devant des paroles qui ne se concrétiseront pas forcément en actes forts une fois les élections terminées. (…)
J’ai 21 ans et malgré mon jeune âge, je souhaite apporter avec toute une équipe des propositions nouvelles. En dehors du temps consacré à mes études, j’apprends par mes échanges avec les Spinaliens de leurs difficultés quotidiennes. Ma passion, après mes cours, pour la chose publique m’amène à consacrer toute mon énergie à cet apprentissage. Je souhaite être à l’écoute de vos remarques. Par cette initiative politique, nous ferons le pari de l’intelligence collective qui dessinera par quartiers des stratégies pertinentes. (...)
Je ne veux pas vous faire croire - comme beaucoup le font - que j’ai réponse à tout. Je suis lucide et je ne souhaite pas répandre comme certains des promesses qui ne sont pas réalisables. La responsabilité, telle que je l’envisage, consiste d’abord à admettre ses propres limites et à travailler en collégialité afin d’apporter les meilleures réponses possibles face aux enjeux immenses de demain. La solidarité pour les générations futures m’ordonne de faire de mon mieux pour limiter mon empreinte environnementale dans mon quotidien et de militer pour des actions écologiques plus fortes.
Nous n’avons pas le droit de nous décourager face aux nombreuses études scientifiques qui annoncent des crises majeures, mais nous avons le devoir d’en prendre conscience. Après lecture des derniers rapports du GIEC ou de l’IPBES, les membres du prochain conseil municipal devront mettre la priorité sur la sauvegarde du vivant. Cette nouvelle équipe prendra à bras-le-corps la sobriété énergétique pour réduire nos dépenses publiques.
La problématique d’attractivité d’Épinal commence par une nouvelle réflexion autour de certaines dépenses à l’image des nombreux coûts du projet de bassin d’eaux vives sur le parc du port d’Épinal. Notre action en équipe à pour but de rassembler les Spinaliens autour d’un projet écologique transversal. Avec l’addition de nos forces et de nos expériences, j’ai confiance en notre capacité collective à adapter intelligemment notre présent afin de léguer à nos enfants un avenir meilleur. »

Fabrice Pisias (LFI) : « Il était trop exigeant quant à sa place sur la liste »


Nous avons contacté Fabrice Pisias, qui mène une liste soutenue par la France Insoumise, le Parti communiste et Europe Ecologie Les Verts. Qui a pris acte de cette décision « que Raphael Laizeau m'a annoncé ce dimanche soir. On est surpris, on lui a fait confiance, on a fait une réunion ensemble d'ailleurs. Nous devions l'incorporer à notre équipe, mais il était trop exigeant quant à sa place sur la liste. Ce qui est plus surprenant, c'est quand même qu'il ait auditionné tous les candidats aux municipales à Epinal ce dimanche pour déterminer son choix, alors qu'il savait visiblement qu'il monterait sa propre liste ».
Fabrice Pisias qui s'est également déclaré serein quant à la perspective de se faire un peu siphonner son électorat par ce jeune candidat très vert : « On a confiance en nos troupes, on a le soutien d'Europe Ecologie Les verts. Le parcours de Raphaël Laizeau nous laisse un peu perplexe, de même que sa capacité à s'investir dans une commune où il est encore étudiant, avec toutes les incertitudes liées à son avenir ».

Raphaël Laizeau est le 7e candidat aux élections municipales d’Epinal (sous réserve de l’élaboration d’une liste complète de 39 colistiers) qui se tiendront les dimanches 15 et 22 mars prochains.
Pour rappel, les autres têtes de listes par ordre alphabétique : Pierre François (RN), Benoît Jourdain (vice-président du Conseil départemental et conseiller municipal sortant), Patrick Nardin (1er adjoint sortant), Christophe Petit (conseiller municipal sortant, soutenu par LREM), Fabrice Pisias (La France Insoumise) et Pierre-Jean Robinot (Debout la France).

Ludovic Bisilliat et Jean-François Verrier, images Laure Cattin

 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire